Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Défiscalisation : le dispositif Malraux pour les foyers fortement imposés

Nov 11 2016
immobilier haut de gamme à Paris

Le gouvernement souhaite optimiser l’achat et la mise en location des biens immobiliers, il a donc dégainé plusieurs dispositifs de défiscalisation afin de combler cette attente. Ils sont particulièrement attractifs pour les foyers qui sont fortement imposés, ils ont ainsi un retour positif.

Toutefois, c’est souvent la Loi Pinel qui est projetée sur le devant de la scène, mais elle n’est pas la seule, car il existe aussi le concept Malraux. Validé depuis une cinquantaine d’années, il représente une solution à ne pas mettre de côté surtout si votre budget est impacté par les impôts.

Les zones d’éligibilité de la Loi Malraux ont été revues et corrigées

Lorsque l’on évoque le thème de la défiscalisation immobilière, le premier sujet énoncé s’articule autour de la Loi Pinel. Certes, cette dernière présente des atouts indéniables que ce soit en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM, mais ce n’est pas la seule à attirer les regards. Elle met en avant des pourcentages séduisants et il sera judicieux de la laisser sur le banc de touche surtout si vous êtes fortement imposé.

Dans ce contexte, ce sera la Loi Malraux qui sera adaptée à votre situation. Le premier point fort s’articule autour du plafonnement des niches fiscales qui est à nouveau absent. Par conséquent, les ménages jouissent d’un environnement particulièrement attractif, ce qui devrait attirer le regard de nombreux contribuables surtout lorsque l’on sait que les zones d’éligibilité sont beaucoup plus importantes.

Certains quartiers s’avèrent être particulièrement intéressants d’un point de vue fiscal

Si auparavant, la défiscalisation immobilière avec ce dispositif était valable pour quelques lieux, ce n’est désormais plus le cas puisque les quartiers considérés comme dégradés ont la particularité d’être intégrés dans cette branche. Si vous cherchez des villes liées à cette situation, vous devrez vous focaliser sur Aix-en-Provence ou encore Carcassonne.

Nombreux sont ceux qui se questionnent sur ces lieux parfois abandonnés. Leur renommée n’est pas aussi forte que les quartiers réputés de Strasbourg, Lyon ou de Paris, mais un véritable potentiel peut être au rendez-vous. Avant d’investir, les contribuables devront s'attarder longuement sur les services proposés ainsi que les changements envisagés. Dans tous les cas, cette défiscalisation immobilière est séduisante sur plusieurs points.

Une rentabilité autour de 2.5% est à envisager sur le long terme

Vous devrez par contre respecter un délai de mise en location de neuf ans, mais, en contrepartie, les loyers ne sont pas plafonnés. De ce fait, pour identifier les avantages de ce dispositif, il est impératif de se projeter dans le futur puisqu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Au niveau de la rentabilité, elle devrait s’accentuer aux alentours de 2.5%, elle est certes moins élevée, mais l’absence des niches fiscales le rend particulièrement séduisant.

De plus, avec cette technique, vous avez la capacité de jouir d’un investissement patrimonial qualitatif qu’il sera envisageable de transmettre à la génération suivante. Le point le plus important pour les consommateurs s’articule surtout autour du pourcentage disponible pour la réduction d’impôt.

Un pourcentage confortable qui peut être imputé par les travaux

A nouveau, la localisation du bien immobilier aura une incidence certaine. Ce sont les quartiers les plus productifs qui deviendront les plus intéressants aux yeux des investisseurs. Ces derniers ont la capacité de jouir de 30% par rapport aux sommes dépensées pour les différentes restaurations. Sur une période de trois années, l’avantage est tout de même de 30 000 euros, ce qui n’est pas négligeable. C’est pour cette raison que la Loi Malraux est particulièrement adaptée aux foyers les plus imposés, ils sont en mesure de réduire cet impact tout en bénéficiant d’un patrimoine immobilier. Cette configuration est disponible pour les quartiers situés dans le centre-ville.

Les logements baignent donc dans un environnement historique qui possède un cachet spécifique et digne de ce nom. Ce dispositif de défiscalisation immobilier peut devenir décourageant si la part des travaux est trop importante. Cette dernière est la seule qui a les moyens d’entacher le pourcentage appliqué sur votre impôt. Il faut étudier avec la plus grande rigueur tous les dossiers en sélectionnant bien sûr les biens idéalement situés et qui ne nécessitent pas des travaux trop conséquents.

La Loi Malraux s’attarde uniquement sur les biens classés à rénover

Généralement, la loi Pinel est citée en première position dans le secteur de la défiscalisation alors que le pourcentage appliqué pour la France métropolitaine est plus faible. Il s’articule autour de 20%, mais il sera plus ou moins fort en fonction de la période de location.

Le dispositif Malraux est à la fois séduisant et méconnu alors qu’il existe depuis 1962. C’est dans les années 60 que les règles de cette loi ont été partagées, mais, contrairement à ce premier procédé, le bien immobilier doit impérativement être un logement classé qui est de ce fait destiné à la rénovation. C’est un point important qu’il est judicieux de souligner.

Pour en savoir plus sur le dispositif Malraux

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !