Rejoignez-nous sur :
actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Transactions immobilières à Paris : un record à 39 millions d’euros dans le 7ème

Publié le
paris 1836415_1280

Le marché de l’immobilier de luxe se porte bien à Paris et des records sont battus régulièrement. Celui-ci surpasse tous les records établis ces dernières années en matière de transactions immobilières à Paris, même dans ce secteur de l’immobilier de luxe. C’est en effet un montant incroyable de 39 millions d’euros qui vient d’être adjugé pour cet appartement situé rue des Saints-Pères dans le 7ème arrondissement de Paris.

Avec ses 16 pièces, sur une surface supérieure à 1 000 m², et son jardin de 300 m², ce bien immobilier entre sans contexte dans la catégorie “grand luxe”. L’appartement occupe trois étages d’un très bel hôtel particulier construit au début du XVIIIème siècle. Vendu par l’agence Philippe Menager-Nicolas Hug, il a fait l’affaire d’un riche industriel anglais, en recherche d’un pied-à-terre parisien.

Les effets du Brexit se font déjà sentir

C’est en tout cas ce qu’indique le magazine Challenges.fr, dans sa publication du 31 janvier dernier. Le nouveau propriétaire a fui le Royaume-Uni pour échapper aux effets négatifs du Brexit. D’après Challenges.fr, ce ne serait pas un cas unique et la crainte d’une diminution des prix en Angleterre incite les riches investisseurs à placer leur fortune dans l’immobilier de luxe parisien, une valeur sûre. Cette situation fait monter les prix de cette catégorie de biens à Paris.

En 2018, CBRE indiquait que, dans les arrondissements parisiens concentrant le nombre le plus important de biens de luxe dans la capitale, trois ventes d’appartement seulement avaient franchi la barre de dix millions d’euros. En revanche, un hôtel particulier du 7ème arrondissement, situé rue Vaneau, a été cédé pour plus de 48 millions d’euros. Les acheteurs sont également londoniens, selon Sotheby’s International Realty France Monaco.

Immobilier français et Brexit, quelles seront les conséquences ?

Lors du référendum, la livre anglaise a perdu plus de 10 %, la plus grosse dévaluation depuis les 30 dernières années. A cette occasion, les recherches de biens immobiliers de luxe en France se sont intensifiées. On a pu constater, également, le transfert de sièges d’entreprises londoniennes à Paris.

Même si la capitale française n’est pas la plus attractive du monde, la flambée des prix immobiliers s’y fait sentir. D’autres capitales sont également l’objet d’une intensification des demandes, à l’instar de Cannes et Nice.

Autre conséquence à attendre d’un Brexit dur, la fiscalité immobilière applicable aux revenus locatifs des anglais, ainsi qu’aux plus-values immobilières qu’ils réaliseraient pourraient s’établir à 33 %, contre 20 et 19 % avant le Brexit. Cette augmentation substantielle risque bien de refroidir les investisseurs anglais, au profit des français qui voudraient profiter de la loi Pinel à Paris.

Pour vérifier si ces tendances se confirment, il faudra sans doute attendre que le Brexit soit effectif. Mais il est évident que le secteur immobilier de très haut de gamme connaît un véritable engouement.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !