Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Comment rénover sa salle de bain ?

Déc 2 2016
radiateur salle de bain aterno

Votre salle de bains est ancienne et n’est plus vraiment au goût du jour comme la plupart des logements de Paris datant du XIXe siècle.

Des travaux de rénovation s’imposent. Ils constituent, l’occasion, de faire de grands changements. Les revêtements, le système de chauffage et la douche font peaux neuves.

La salle de bains idéale : belle et pratique

Vous avez le projet de rénover votre salle de bains. Deux possibilités s’avancent à vous : rafraîchir la décoration avec un simple coup de pinceau ou effectuer des travaux plus ambitieux. Votre salle de bain subit alors un relooking plus ou moins complet suivant votre budget. Le revêtement, les meubles, la douche, rien n’y échappe. Vous pouvez réellement vous amuser.

Elle peut arborer un style classique, zen ou radicalement moderne. Il est possible d’installer une baignoire, un bidet, une douche, un wc, etc. Avant de démarrer les travaux de rénovation, prenez le temps de dessiner les plans de votre future salle de bains afin de voir ce qu’il est réellement possible de faire par rapport à la configuration de votre pièce. Il faut parfois faire une croix sur la douche italienne, car vous manquez de place ou la robinetterie est trop complexe à agencer.

Quelques mesures clefs

La salle de bain est une pièce, où vous passez énormément de temps. Elle doit être finement réfléchie pour conserver son côté pratique. Quelques mesures sont à prendre en compte :

  • 55 cm : la distance minimum devant la douche ou la baignoire. Cette mesure est également idéale devant le lavabo. Vous sortez ainsi facilement de votre bain et vous n’êtes pas à l’étroit lorsque vous faites votre toilette.
  • 90 cm : la largeur minimum au sol pour se sécher correctement de la tête aux pieds.
  • 60 cm : l’espace devant les toilettes et le bidet afin d’être à l’aise.
  • 20 cm : le périmètre nécessaire pour ouvrir ou fermer la porte sans cogner dans un meuble ou gêner le passage.

Un revêtement moderne et résistant

Les magasins de bricolage regorgent de différents types de revêtement tels que le parquet, le carrelage, la mosaïque et l’enduit décoratif (béton ciré, tadelakt). La palette de couleurs est également infinie : ocre, gris, chocolat, beige ou vert pomme. Il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les styles.

Mais attention, la salle de bains ne constitue pas une pièce comme les autres. Quels que soient les matériaux choisis, ils doivent résister à l’humidité. La mention hydrofuge doit impérativement apparaître sur votre pot de peinture spécial salle de bains et une couche de protection à l’eau (SPEC) doit être posée sous les carreaux de carrelage.

Le chauffage, un voile de douceur

La décoration de cette pièce constitue un élément incontournable pour créer une atmosphère propice à la détente. Néanmoins, sans l’installation d’un chauffage performant, tous vos efforts seront perdus. Le radiateur salle de bain est à la fois pratique et fonctionnel. Cet appareil vous enveloppe de douceur. Il chauffe parfaitement la pièce et offre des draps de bains bien chauds.

Quelques fabricants le pourvoient d’équipements domotiques dont le thermostat sans fil et le détecteur d’ouverture. Vous maîtrisez, de ce fait, votre consommation d’énergie tout en profitant d’un confort optimal.

L’aération, la chasse à l’humidité

La salle de bain voit du monde défiler le matin et le soir. L’humidité et la condensation y règnent en maître. Si rien n’est fait, la moisissure et les mauvaises odeurs prolifèrent à la vitesse grand V. Une bonne ventilation permet d’éviter ces désagréments, car elle renouvelle quotidiennement l’air. Cette installation est indispensable même si votre salle d’eau est dotée d’une fenêtre. En bonus, la VMC renforce l’efficacité de votre radiateur sèche-serviette.

L’eau et l’électricité, un mariage heureux

L’électricité et l’eau peuvent s’accorder à condition de respecter à la lettre la norme NF C 15-100. Cette dernière établit plusieurs règles dont :

  • Les différents volumes. Les appareils électriques sont branchés, idéalement dans la zone 2 c’est-à-dire à 60 cm de la douche ou de la baignoire.
  • L’indice de protection (IP). Il se compose deux chiffres, qui indiquent le niveau de protection des équipements électriques contre les objets solides et les éclaboussures d’eau. Certains radiateurs électriques disposent d’un IP24. Cela signifie qu’ils résistent aux projections d’eau multidirectionnelles.
  • La classe de sécurité. Elle s’élève, au minimum, à deux. Votre sèche-serviette s’équipe, dans ce cas, d’une double isolation et n’est pas pourvu de liaison terre des parties métalliques.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !