Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

5 astuces pour réussir son achat immobilier

Déc 17 2017
immobilier 1

Vous êtes à la recherche d’une maison ou d’un appartement ? Il est donc important de bien se renseigner au préalable pour réussir son achat immobilier !

Pour être certain de trouver la perle rare et pouvoir se l’offrir, découvrez nos 5 conseils ci-dessous.

1. La préparation de votre recherche

Avant de vous lancer dans vos recherches d’appartements ou de maisons, veillez à identifier vos attentes et vos besoins en accord avec votre budget. Faites la liste des critères que vous souhaitez retrouver dans votre futur logement.

Noter sur une feuille le nombre de chambres que vous souhaitez, la surface minimum, le secteur éventuel, si vous préférez une baignoire ou une douche, si vous désirez un balcon, un parking ou un garage par exemple.

Vos critères pourront s’affiner au fil des visites, mais il est important d’en avoir quelques-uns avant de commencer à rechercher le bien de vos rêves. Avoir des critères, c’est réussir son achat immobilier !

2. Étudier le marché immobilier

Comme dans tous les secteurs, il est important de connaître le marché. Ici, vous devez vous renseigner sur le marché de l’immobilier. Vous pouvez dresser une liste des biens en accord avec votre budget pour vous faire une idée des prix. Vous devez bien vous renseigner sur les prix dans votre quartier pour connaître le marché local et mieux vous rendre compte si votre budget et vos critères correspondent à celui-ci.

Réussir à signer son futur achat immobilier

Réussir à signer son futur achat immobilier

3. Être patient

Pour réussir son achat immobilier, surtout pour des grandes villes comme Paris, il faut être patient lors des recherches. Vous risquez de faire beaucoup de visites et ne pas en ressortir satisfaits. Ne prenez pas un achat immobilier à la légère, vous devez être certain de votre choix même si vos recherches peuvent prendre plusieurs mois. N’oubliez pas que vous allez engager une somme très importante et potentiellement rembourser chaque mois un prêt immobilier.

Si aucun des biens ne correspond à vos attentes, mais à votre budget, nous vous conseillons de décaler de quelques mois votre projet. La patience est la clé pour réussir son achat immobilier.

4. Poser des questions

Avant vos visites, réalisez une liste de questions à poser à l’agent immobilier ou au propriétaire. Lorsque vous signez un acte de vente, vous achetez le bien en l’état. Alors, faites bien attention aux réparations et travaux à effectuer si vous décidez de l’acheter.

Si vous avez un coup de coeur pour un bien, faites plusieurs visites afin de vérifier :

  • Fenêtres : leur état, le vis-à-vis, les volets, etc.
  • Chauffage : quel type, quelle consommation, état, etc.
  • Isolation : toquer avec votre doigt pour vérifier si ça sonne creux.
  • Agencement : présence d’un dressing, proximité entre les chambres et la salle de bain.
  • Cuisine : le carrelage, les murs, l’évier, taille et l’état du plan de travail, la place pour la machine à laver et le branchement.
  • Bruit : essayer de faire une visite en journée puis en soirée pour observer les nuisances sonores éventuelles.
  • Toiture.

Si vous achetez un appartement, il est important de vérifier les parties communes comme les escaliers, le local poubelle ou la sécurité de l’immeuble (code, interphone, etc).

5. Négociation

Pour réussir son achat immobilier, il faut savoir quand et comment négocier : voici un article d’Explorimmo qui détaille ce point.

Selon les experts de l’immobilier, « le temps où la négociation n’existait pas est révolu » sauf si le bien a été mis en vente avec un prix inférieur aux prix du marché. De combien devez-vous négocier ? Il n’existe de vérité générale, certains vous conseillerons de demande à baisser le prix de 10%, d’autres 20 c’est assez aléatoire. Chaque vente est unique, certaines ventes avec une baisse de 10% relèvent du miracle, si le prix est exorbitant par rapport à des biens similaires dans le secteur alors une baisse peut aller jusqu’à 50%.

Pour en savoir plus

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !