Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Investir dans des logements verts et socialement responsables

Nov 29 2017
logement investissement eco responsable energie

Les problématiques environnementales ont envahis l’actualité et s’invitent dans le débat à l’échelle internationale, nationale, notamment au sein des mégapoles comme Paris, mais également à titre privé.

En effet, l’enjeu est double : il s’agit à la fois de réduire son empreinte carbone et son impact écologique, mais également de cibler et d’appliquer de bons gestes qui permettent de réduire les factures d’énergie, un poste de dépenses considérable pour chaque foyer.

Pour y parvenir, la réduction de sa consommation passe par deux voies :

  • La modification des habitudes de consommation.
  • L’investissement dans des équipements et des logements moins gourmands : si la dépense est parfois supérieure à un choix classique, les économies réalisées à moyen terme sont clairement positives.

L’importance de la compensation carbone

Qu’est-ce que la compensation carbone ?

L’objectif de la compensation carbone est d’injecter de l’énergie propre sur le marché en quantité équivalente à celle consommée et initialement produite à partir de méthodes traditionnellement polluante.

Ce procédé, auparavant réservé aux entreprises polluantes ou consommant de grandes quantités d’énergie, a été popularisé auprès des particuliers. L’objectif, en plus d’avoir un réel impact sur la qualité de l’électricité disponible est également de prendre conscience de son impact individuel.

Comment se calcule-t-elle ?

On parle d’empreinte carbone mais il s’agit en fait d’évaluer l’émission individuelle de l’ensemble des gaz à effet de serre. Ces valeurs sont ensuite converties en une unité de référence : le gramme de carbone.

Pour un foyer, l’on va par exemple s’intéresser à :

  • Sa composition (nombre de personnes total, nombre et âge des enfants).
  • Les modes de transports utilisés (avion, train etc.) et leur fréquence.
  • Le type de voiture (quel carburant, quelles performances etc.).
  • La taille de l’habitation: un appartement de 2 pièces sera moins énergivore a priori qu’une maison de 6 chambres.
  • Les équipements: combien d’ordinateurs, de télévisions, d’appareils électroménagers; quel type d’éclairage etc.

Comment compenser son empreinte carbone ?

Après avoir calculé son empreinte carbone, il s’agit d’investir dans des projets écologiques. Ils peuvent être de deux natures :

  • Des projets qui visent à produire de l’électricité de manière écologique : via des éoliennes, des systèmes utilisant la biomasse etc.
  • Des projets qui visent à dépolluer l’environnement : par exemple la plantation d’arbres à grande échelle (les végétaux captent le carbone).
  • Les particuliers peuvent donc réduire significativement ou même neutraliser leur empreinte carbone en investissant sur ce type de projet.

La généralisation de l’étiquette Énergie pour les logements

Qu’est-ce que l’étiquette Energie ?

Déjà présente sur les équipements électriques, l’étiquette énergie a fait son apparition pour évaluer les performances énergétiques d’un logement. L’objectif est de situer l’habitation sur une échelle allant de A à G, A étant les habitations les plus performantes et G les habitations les plus gourmandes en énergie.

Comment est attribuée l’étiquette énergie ?

Elle est déterminée par un audit réalisé par un cabinet indépendant. Sont pris en compte par exemple la qualité des ouvrants, le type de vitrage, l’isolation du toit, la qualité de l’installation électrique, le type de chauffage etc. Autant de critères qui permettent d’évaluer si le logement est plus ou moins énergivore.

Quels sont les objectifs de l’étiquette énergie ?

L’ambition de ce type de mesure est multiple :

  • Il s’agit d’abord d’introduire de façon systématique et objective la problématique de la consommation énergétique dans le secteur immobilier. Avec une mesure quantifiée et garantie par un audit extérieur, l’acheteur potentiel peut comparer et prendre en compte ce facteur de dépense supplémentaire.
  • L’étiquette énergétique permet dans la même veine de valoriser les logements performants énergétiquement au détriment de ceux plus énergivores.
  • A moyen terme, ce type de mesure induit un critère économique très impactant : un logement catégorisé E sera objectivement plus coûteux qu’un logement B. L’acheteur doit pouvoir retrouver cette différence dans le prix. L’objectif est ici de valoriser les travaux permettant d’obtenir un classement plus favorable et d’inciter tous les propriétaires à investir dans des logements énergétiquement performants.

AGIPI s’engage dans l’investissement éco-responsable

L’investissement éco-responsable est une problématique contemporaine qui deviendra très rapidement incontournable. L’AGIPI, association pour la retraite, l’épargne et la prévoyance santé se positionne en précurseur sur ce marché et propose des fonds d’investissement répondant aux critères « ESG » soit des exigences en matière de :

  • Environnement : des projets respectueux de l’environnement, de leur impact carbone, de la gestion des déchets.
  • Social : des projets qui valorisent l’humain, le travailleur, la supply chain.
  • Gouvernance : des projets à la gestion indépendante, exempt de toute déviance ou corruption, aux comptes vérifiés.

Ces investissements font l’objet d’une double notation indépendante sur des critères extra-financiers, Sustainalytics et Morningstar, qui permet d’intégrer des fonds parmi les plus performants de leur secteur respectif.

La tendance est à l’augmentation de la part des projets labellisés ESG dans les portefeuilles d’investissement.
Ces investissements éco-responsables, en plus d’apporter un éclairage citoyen, obtiennent d’excellentes performances financières d’après une étude publiée par le gestionnaire d’actifs State Street Global Advisors (SSGA).

Un argument supplémentaire pour une meilleure prise en compte des initiatives éco-responsables.

Pour en savoir plus sur l’investissement éco-responsable

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !