Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Le marché de l’immobilier est en plein essor du côté de La Rochelle

Mai 30 2017
port la rochelle tour chaine saint nicolas

Toutes les villes ne sont pas logées à la même enseigne puisque certaines affichent une forte croissance alors que d’autres marquent le pas. La Rochelle s’offre donc une belle augmentation, car une hausse des ventes a été identifiée depuis quelques années. Cela est valable dans le secteur du neuf, mais également l’ancien. Toutefois, une petite envolée des tarifs a également été enregistrée puisque la demande n’est pas comblée par l’offre.

Une confortable augmentation du nombre de ventes pour La Rochelle

Les investisseurs qui sont à la recherche d’une demeure pourront se tourner vers l’immobilier neuf de La Rochelle puisque l’engouement est au rendez-vous. Les derniers chiffres sont en faveur de ce marché, car une hausse de 34 % a tout de même été enregistrée par rapport à l’année 2015. Cette statistique est proposée pour les logements fraîchement construits, mais il est essentiel de préciser que l’ancien est aussi compatible avec cette tendance. C’est l’Observatoire immobilier du Sud-Ouest qui partage cette révélation très réconfortante pour tous les investisseurs.

Les investisseurs doivent débourser près de 4000 euros le m² pour un logement

La Rochelle n’est pas la seule ville intéressante, car Nantes attire le regard de tous les passionnés de l’univers dédié à l’immobilier. Les investisseurs sont donc nombreux à se diriger dans cette commune afin de jeter leur dévolu sur les différents programmes qui ont eu l’occasion de sortir de terre. Le marché de l’ancien suscite aussi un fort engouement au même titre que l’agglomération de La Rochelle qui dévoile une grille tarifaire appréciable. Il faudra généralement débourser moins de 4000 euros le m² pour s’offrir un appartement ou une maison dans la zone de son choix. Cette tendance peut être expliquée par la pénurie observée il y a pratiquement deux ans. À l’époque, les investisseurs ne pouvaient pas combler leurs attentes, d’où cette recrudescence des constructions, depuis 2015.

Un tel engouement se traduit par une hausse non négligeable des prix de vente

Toutes les agences ont donc identifié une augmentation des ventes, mais, pour l’instant, elles souhaitent rester sur leur réserve. En effet, avant de s’emballer et de penser que le succès est de retour, elles préfèrent être vigilantes. Les consommateurs scrutent également dans le moindre détail ce marché puisqu’une demande non concrétisée se traduit généralement par une hausse des prix. Ce fut le cas du côté de La Rochelle, car en une année seulement les tarifs ont subi une augmentation considérable de 5.1 %. Cela montre à quel point il est judicieux d’être rigoureux et de ne pas succomber à la première annonce susceptible de passer sous votre nez.

La Rochelle reste une ville très attractive notamment pour les dispositifs de défiscalisation

Cette tendance n’est pas valable que pour La Rochelle puisque d’autres villes de France ont été la cible d’une situation similaire. Ce fut le cas avec Bordeaux ou encore Saint-Malo. Si vous avez l’intention d’acquérir un bien immobilier, il sera judicieux d’étudier les tendances afin de prévoir une éventuelle baisse ou une augmentation. Le secteur a le vent en poupe en France depuis la fin 2015, cela s’est traduit par une chute significative des taux d’emprunt. Cela a facilité l’accès à la propriété des Français ou la multiplication des investissements locatifs. Les foyers ont pu ainsi goûter aux joies de l’avantage fiscal. Grâce à cette astuce, vous avez l’occasion de bénéficier d’une réduction d’impôt, car la défiscalisation connaît un franc succès. 

Vous pourriez tenter cette aventure du côté La Rochelle si vous avez la possibilité de mettre la main sur une demeure compatible, vous pourriez également agrémenter votre quotidien grâce à un revenu supplémentaire ou préparer efficacement votre retraite.

Pour en savoir plus

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !