Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Les meilleures périodes pour acheter ou vendre un appartement

Sep 6 2017
shutterstock_635863931

Quel est le bon moment pour acheter un appartement ou une maison ? À l’instar des soldes, faut-il attendre certains moments de l’année pour filer vendre ou acheter un appartement ? Faut-il attendre d’avoir un certain âge avant de vouloir devenir propriétaire ? Lorsqu’on cherche à acheter / vendre, certains critères sont à prendre en compte afin de ne pas regretter sa transaction.

Voici quelques critères qui vous permettent d’étudier quel est le meilleur moment pour acheter ou vendre un bien immobilier en fonction de votre situation personnelle et du marché immobilier actuel.

Quand vendre son appartement ?

Partant du principe que le marché de l’immobilier fonctionne de manière cyclique, il existe bel et bien des variations de tendance à l’intérieur des années, des “pics saisonniers” qu’il faut savoir saisir. Comme le montre ce rapport de l’INSEE, on peut nettement observer des saisons où le volume de vente et où les prix sont plus haut ou plus bas que le moyenne annuelle.

Dans une vente, l’intérêt qui passe avant tout est celui du propriétaire en recherche de potentiels acquéreurs. À lui de faire en sorte d’avoir un maximum de demande et un minimum d’offre. L’objectif pour le propriétaire vendeur étant de “faire monter les enchères” et accentuer la concurrence entre les acheteurs potentiels. La meilleure temporalité pour ce type de démarche est le printemps, période dans laquelle le nombre de demandeurs est le plus élevé. Au sortir de l’hiver, les demandes reprennent. Les négociations iront bon train et le vendeur est pratiquement assuré de pouvoir vendre son bien au meilleur prix.

Quand acheter son appartement ?

Comme nous venons de le voir, le printemps n’est pas la période la plus propice pour quiconque cherche à acheter un bien immobilier. L’intérêt pour l’acquéreur est diamétralement opposé à celui du vendeur. Il cherche un maximum d’offre de bien et un minimum d’autres acheteurs pour un minimum de concurrence. En termes de statistiques, la meilleure période pour acheter est l’hiver. Sans entrer en hibernation, le marché de l’immobilier est néanmoins beaucoup moins sollicité. La demande baisse en même temps que le mercure. Et avec eux, les prix.

Attention, cela ne signifie pas pour autant d’attendre mi-novembre pour entamer ses recherches. Début septembre, à la rentrée, est mieux indiqué. Cela vous permet de prendre le temps de consulter les offres, négocier les prix. Soyez patient-e : avec l’arrivée du froid, les visites diminuent et les propriétaires baissent leur prix en conséquences. Vous pourrez ainsi conclure votre vente en décembre ou en janvier, quand la demande sera la plus faible et les prix les plus bas.

Contrairement aux idées reçues, l’hiver est une bonne période pour déménager. Face au manque de demandes, les déménageurs, les prestataires, les véhicules utilitaires et même les fournisseurs d’énergie (pour la mise en service de l’électricité par exemple) sont plus disponibles.

Autre période propice : l’été. Les vacances scolaires étant en effet souvent synonymes de “repos” pour les acheteurs. Elle est par contre beaucoup moins visible dans les chiffres.

Le marché immobilier : un secteur en constante évolution

Acheteur, vendeur, restez ouvert et vigilant et évitez de vous cantonner aux périodes mentionnées ci-dessus pour acquérir ou céder votre bien. En règle générale, même si le marché fonctionne par cycles, se focaliser sur une période unique pour acheter ou vendre son bien risque de vous faire passer à côté de nombreuses opportunités.

L’immobilier est, comme de nombreux autres secteurs, soumis aux aléas de la croissance et donc sujet à des rebondissements. Une opportunité pour surgir au moment où on l’attend le moins. À bon entendeur…

Pour en savoir plus

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !