Rejoignez-nous sur :
actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Portrait-robot du locataire parfait en 2019

Publié le
locataire parfait

Pour se protéger des impayés, le propriétaire doit bien faire le tri afin de trouver le locataire sérieux et fiable. Le risque zéro n’existe pas mais il est possible de maximiser les chances de dénicher le profil parfait en définissant les bons critères. Voici les indices qui vous guideront.

Une solvabilité et un sérieux prouvés

D’après les expériences des propriétaires et les études menées, les étudiants, les salariés en CDI et les fonctionnaires, ayant entre 25 et 35 ans remplissent le mieux les conditions du profil idéal d’un locataire, notamment en termes de sécurité de revenus et de caution.

Toutefois, des ressources élevées ne garantissent pas un paiement en règle. C’est pourquoi il est important de toujours vérifier la solvabilité de chaque candidature. Exigez les pièces justificatives, dont la liste est fixée par la loi, pour vous constituer une garantie solide. Vous pouvez demander :

  • Une ou plusieurs attestations d’activité(s) professionnelle(s) : certificat de scolarité ou carte d’étudiant, copie de la carte professionnelle, copie du certificat d’identification de l’INSEE, extrait D 1 original du registre des métiers en cours de validité, extrait K ou K bis du registre du commerce et des sociétés (moins de 3 mois) ainsi qu’un contrat de stage ou de travail.
  • Une pièce d’identité en cours de validité pouvant être un titre de séjour, un permis de conduire, un passeport ou une CNI.
  • Un des justificatifs de domicile suivants: dernier avis de taxe foncière, titre de propriété de la résidence principale, attestation d’hébergement au domicile indiqué, attestation d’élection de domicile établissant le lien avec un organisme agréé, attestation du précédent bailleur mentionnant que le locataire est à jour dans ses charges et loyers ou 3 dernières quittances de loyer.

Pour rappel, même si les propriétaires sont nombreux à le faire pour savoir si une personne est fichée à la banque de France, nous recommandons d’éviter d’exiger un RIB d’un potentiel locataire.

Des ressources suffisantes et pérennes

Il faut évaluer tous les risques et considérer toutes les éventualités. Un bon candidat à la location doit avoir les ressources suffisantes (y compris les allocations logement, les pensions alimentaires et les allocations familiales) pouvant couvrir son loyer.

D’une part, il est logique de penser qu’un locataire ayant trop peu de ressources sera recalé d’emblée. Mais, certains propriétaires sont plus souples pour ne pas passer à côté de profils intéressants tels que les fonctionnaires qui ont des revenus moyens mais stables.

D’autre part, des ressources trop importantes accroissent l’éventualité que le locataire ira trouver un logement de gamme plus élevée plus tard, voire décide de devenir propriétaire à son tour.

Le moyen le plus simple pour en avoir le coeur net est de demander une partie des documents suivants selon les cas :

  • Justificatif de revenus fonciers, de revenus de valeurs et capitaux mobiliers ou de rentes viagères.
  • Dernier avis de taxe foncière ou titre de propriété d’un bien immobilier.
  • Avis d’attribution de bourse.
  • Attestation de simulation relative aux aides au logement faite par le locataire ou l’organisme payeur.
  • 3 derniers justificatifs de perception d’allocations, de prestations familiales ou sociales, de pensions, de retraites, d’indemnités ou une attestation d’ouverture des droits.
  • Pour les professions non salariées, une attestation de ressources pour l’exercice en cours ou les 2 derniers bilans.
  • Justificatif de versement des indemnités de stage.
  • 3 derniers bulletins de salaires.
  • Le dernier avis d’imposition ou de non-imposition.

L’existence d’une caution

La caution qu’une candidature à la location peut apporter fait toute la différence. Le locataire idéal est en mesure de présenter une personne de son entourage pour se constituer garant. Ce dernier s’engage à prendre en charge le paiement des loyers en cas de difficulté du locataire.

Pour approuver sa caution, le garant doit fournir les justificatifs de sa solvabilité (voir liste sus-citée). Les garanties offertes par les organismes sont également appréciées par les propriétaires. Il peut s’agir d’un LOCA-PASS®, d’un FASTT Confiance Bailleur® ou d’un VISALE.

Pour en savoir plus sur la caution

Demander votre simulation de restructuration de dettes !