Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Pourquoi investir près de la capitale ?

Avr 6 2016
investir immobilier Paris

Tout d’abord, pourquoi et comment investir ? L’investissement est une étape décisive qui nécessite un minimum de réflexion et d’aide de la part d’un expert dans le domaine. Avant de sauter le pas, il faut prendre en compte différents points et analyser les différentes solutions qui s’offrent à nous.

Avec les prix de l’immobilier qui chutent constamment et la demande locative soutenue, investir près de la capitale tente de plus en plus de particuliers. Alors, si vous envisagez d’investir dans l’immobilier, les périphéries de Paris sont des secteurs rentables, parfois plus que la capitale elle-même…

Investir à Paris à des prix très attractifs

L’un des avantages de l’investissement dans les périphéries parisiennes c’est les prix abordables par rapport à la capitale. Selon la Chambre des Notaires de Paris, le prix du mètre carré s’élève en moyenne à un maximum de 6,40 euros (sur Issy-les-Moulineaux) et un minimum de 3,15 euros (sur Saint-Denis). Mais certaines villes comme Neuilly-sur-Seine connaissent encore des prix assez hauts et difficilement abordables, affichant une moyenne de 9,15 euros le mètre carré.

Le prix des logements à l’unité est aussi assez abordable. Comptez une fourchette de prix, comprise entre 320.000 et 390.000 euros pour un deux pièces de 40 à 50 m2 dans le quartier Javel (15ème arrondissement). Dans le quartier Gare (13ème arrondissement), les prix sont compris entre 200.000 et 250.000 euros. A Saint-Denis, le prix d’un local comptant deux pièces varie entre 160.000 et 220.000 euros. En résumé, si vous avez un budget peu élevé, concentrez-vous vers les communes qui bordent la capitale.

La rentabilité et le loyer : des atouts non négligeables

Les communes autour de Paris vous offrent une rentabilité supérieure aux communes riveraines. Pourquoi ? Car les loyers gardent un niveau très bon, voire supérieur alors que les prix d’achats sont inférieurs. Si on se réfère au rendement brut, les loyers peuvent atteindre une moyenne de 23,03 euros le mètre carré. En plus, si vous décidez d’investir dans un bien immobilier ancien, situé en secteur sauvegardé, grâce à la loi Malraux vous aurez droit à une réduction d’impôt, calculée sur les montants de travaux de restauration.

Cela vous permettra d’ajouter une valeur à votre immeuble tout en visant à l’augmentation de la rentabilité du loyer. Grâce au dispositif Malraux, l’investissement locatif fait également partie des placements les plus rentables. Car, le gouvernement a mis en place des séries de mesures de défiscalisation immobilière très attractive pour protéger le patrimoine français.

Une demande locative élevée

La demande locative est un point souvent négligé, mais qui est pourtant une matière de réflexion avant d’investir. Il semble même que ce soit l’une des réflexions principales à avoir. Autour de la capitale, la demande locative est pratiquement élevée. Et les raisons sont nombreuses, mais le plus important est que le loyer reste inférieur à celui de Paris.

Après avoir fait l’acquisition d’un bien immobilier, vous avez donc beaucoup de chance de trouver un locataire (si le logement est bien situé et bien desservi par les transports en commun). Il est vrai que cet argument est solide, étant donné que les dépenses en logement sont de plus en plus problématiques pour les ménages français. Peu de personnes et surtout les étudiants et les familles, peuvent se permettre d’avoir un logement dans le centre de Paris.

Au final, en achetant un bien près de Paris, tout le monde y gagne et l’investisseur y gagne aussi, car avec un loyer abordable, il attire de nouveaux locataires et rend fidèles les occupants. Si le bien est correctement desservi, le locataire aura tout le confort de la capitale, pour un coût moins élevé.

En bref, cet investissement est sécurisé et c’est tout ce qui compte quand il est question d’investir à Paris.
 

Pour aller plus loin

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !