Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Quelques techniques pour isoler les fenêtres et les portes de votre maison

Avr 16 2015
house 31078_640

La plupart des pertes de chaleur dans votre maison ou au sein de votre appartement se font par les ouvertures tant que ces dernières ne sont pas bien isolées. Il est donc nécessaire d’effectuer des travaux de rénovation pour vos fenêtres et vos portes pour que vous ayez un grand confort thermique. Ces travaux apporteront également une touche esthétique et acoustique à cette dernière.

Nous avons tous l’exemple en tête de l’appartement Haussmannien en plein coeur de Paris qui est certes un signe extérieur de richesse mais tellement mal isolé qu’il faut allouer un budget conséquent pour remettre aux normes d’isolation ce genre d’habitation.

Généralement, il existe quatre approches pour isoler les fenêtres d’une maison : soit en les calfeutrant, soit mettant un double vitrage ou encore un survitrage sans que vous n’ayez besoin de changer définitivement votre fenêtre, soit vous changer vos ouvertures en profitant tout simplement des aides et des subventions, soit vous mettez un doublage en plastique comme le cadre ou le film.

Calfeutrer les fenêtres

C’est la technique la plus simple, mais aussi la plus économique pour isoler une fenêtre. Pour cela, il vous suffit de poser des joints pour un prix de moins de vingt euros par fenêtre.

Il existe généralement trois sortes de joints. Les joints en silicone sont les plus chers, les plus efficaces, mais aussi les plus durables. Ils sont très faciles à installer, car il vous suffit uniquement d’un pistolet pour sa mise en place. Cependant, s’ils ne sont pas bien posés, vous pouvez dire à dieu à la touche esthétique. Les joints métalliques sont beaucoup plus difficiles à poser, car il faut les fixer aux montants alors que les joints en mousse sont les plus faciles à installer. Ce sont également les joints les moins chers de tout le marché. Ils ne sont pas très esthétiques et doivent au moins être changés une fois par an.

Survitrage ou double vitrage

Cette technique vous permet de garder votre ancienne fenêtre tout en améliorant les performances thermiques de cette dernière. Pour cela, vous avez le choix entre la pose d’un double vitrage qui consiste à enlever l’ancienne vitre et à en poser deux neuves et le survitrage qui consiste à poser une vitre supplémentaire sur la vitre existante. La pose de ces derniers ne nécessite pas beaucoup de travaux. Cependant, elle présente quand même quelques inconvénients. En effet, comme il y a aura deux vitres, la fenêtre pourrait être beaucoup trop lourde et pourrait finir par se déformer au fil des années. C’est pourquoi cette technique ne peut pas être effectuée à n’importe quelle fenêtre. Il est donc important de vous renseigner avant d’entreprendre les travaux. Quoi qu’il en soit, elle est aussi moins efficace qu’une nouvelle fenêtre.

Les avantages du double vitrage

Nombreux sont les avantages du double vitrage. En effet, en emprisonnant l’air dans les deux vitres, vous allez assister à une bonne performance de l’isolant. L’épaisseur des vitres n’est pas le problème. Vous ne remarquerez aucune condensation au niveau des vitres ni de sensations froides au toucher. Cette technique vous permet de vivre dans un grand confort phonique également.

Changer les ouvertures en profitant des aides

Le meilleur moyen de limiter les pertes de chaleur au niveau des ouvertures est de les changer définitivement. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à treize pour cent du montant global des fenêtres. Cependant, obtenir ce genre de crédit nécessite le respect d’une condition. En effet, il est conditionné à un grand niveau de performance en matière d’isolation.

L’isolation de la porte

En ce qui concerne l’isolation de la porte, elle est mesurée en fonction du coefficient Ud. Plus ce dernier baisse, plus la porte présente une bonne performance isolante. Si vous souhaitez bénéficier du crédit d’impôt en achetant une porte d’entrée, optez pour celle qui dispose d’un coefficient inférieur à 1.8w/m².K.

Source : http://www.sabimmo.fr/.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !