Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

La vente des maisons individuelles explose depuis un an !

Sep 12 2016
construction maison individuelle immobilier

Pas moins de 118 200 maisons individuelles ont été vendues entre janvier et juillet 2016, contre seulement 110 803 pour l’ensemble de l’année 2015 !

L’explosion des transactions immobilières pour les biens de ce type trouve plusieurs explications, à commencer par un contexte économique particulièrement favorable pour les aspirants propriétaires.

En outre, au cours des douze derniers mois – de juillet 2015 à juillet 2016 -, une hausse des ventes de maisons individuelles de 11,5 % a été enregistrée.

Ce sont en effet les chiffres qui ressortent d’une étude réalisée par les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB). Si la tendance se poursuit, se pourrait-il que le nombre de ventes de maisons individuelles ait doublé (par rapport à 2015), d’ici la fin de l’année ?

Un contexte économique favorable aux futurs acheteurs

L’accès à la propriété est le rêve de bon nombre de Français mais le contexte économique ne permet pas toujours de concrétiser de tels projets. Aussi, en matière de transactions immobilières, il est parfois préférable d’attendre que les vents soient meilleurs.

Durant les années 2013 et 2014, les ventes de maisons individuelles n’ont guère été florissantes. Moins de 100 000 biens de ce type ont trouvé acquéreurs (annuellement). Cela peut s’expliquer par la hausse des impôts, la baisse du pouvoir d’achat et un contexte globalement morose. Bien entendu, les taux de crédits immobiliers, beaucoup plus élevés qu’en 2016, entraient également en ligne de compte. Il faut en effet reconnaître qu’ils sont aujourd’hui particulièrement bas : pour le mois d’août, ils sont en moyenne de 1,48 % (chiffre de l’observatoire Crédit Logement/CSA).

En outre, l’assouplissement de la loi en ce qui concerne les prêts à taux zéro (PTZ), depuis le 1er janvier 2016, a probablement joué aussi un rôle dans l’explosion des ventes de maisons individuelles.

La tendance va-t-elle se poursuivre jusqu’à la fin 2016 ?

Même si le contexte est aujourd’hui favorable à la vente de maisons individuelles, il est toujours difficile d’anticiper le comportement des futurs acquéreurs, car l’aspect psychologique joue beaucoup dans la décision d’achat d’un bien immobilier. Ainsi, pour illustrer cela, notons qu’en juillet 2016, le nombre de ventes n’a augmenté que de 2,4 %, alors que ce taux était de 12,6 % pour le mois précédent.

Les experts attribuent ce phénomène aux conséquences de l’attentat du 14 juillet 2016 (à Nice). En effet, ce genre d’événements aurait une incidence sur le comportement des acheteurs potentiels, tout comme une catastrophe naturelle ou un accident de grande ampleur.

En outre, si les conditions d’accès à la propriété se sont assouplies ces derniers mois, le nombre de personnes au chômage est encore très élevé, le climat social est tendu et l’économie française n’est pas en grande forme. Un constat qui n’est pas à l’avantage du marché immobilier sur le long terme ; ou du moins, qui ne permet pas de faire des prévisions fiables.

Des résultats à nuancer

A ce jour, les constructeurs immobiliers restent rationnels et tablent sur la vente de 120 000 à 126 000 maisons individuelles au total, pour l’ensemble de l’année 2016. Même si ce résultat est très positif (par rapport au trois dernières années notamment), la “prouesse” reste toutefois à nuancer. En effet, rappelons qu’il y a 10 ans, le nombre de ventes de maisons individuelles avait atteint les 168 000. Il s’agit alors du chiffre le plus haut pour toute la décennie passée.

Néanmoins, même si les professionnels de l’immobilier, comme Maisons Alienor, ne parviennent pas à réitérer l’exploit de 2006 cette année, ils se réjouissent de cette belle reprise, qui promet d’excellentes transactions immobilières. Pour les particuliers, c’est en effet le moment de faire une belle acquisition à moindres coûts.

Pour en savoir plus

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !