Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

L’immobilier neuf à Toulouse

Jan 11 2013
toulouse

Toulouse est réputée pour la couleur de ses toits et façades (le rose), voire parfois pour ses couleurs sportives (le rouge et noir du Stade Toulousain). Les mieux informés seront certainement au parfum, celui de la violette, mais cela va mieux en le disant : Toulouse bénéficie d’un des marchés immobiliers du neuf les plus importants de France.
 

Toulouse : ébauche de géographie urbaine

A Toulouse, l’hypercentre est réputé tenir à l’intérieur de la ceinture formée par les boulevards de la rive droite et les allées Charles de Fitte sur la rive gauche.
A l’intérieur de cet hypercentre, la hiérarchie penche nettement en faveur de la rive droite qui concentre les sites touristiques, monuments ou zones commerçantes  : Capitole, Wilson, Jaurès, Alsace-Lorraine sont autant de noms qui évoquent cette centralité.
La rive gauche, en revanche, conserve de son histoire malgré elle un côté faubourg populaire soumis aux caprices de la Garonne impétueuse qui joue les arbitres.

Bien sûr, la vie ne s’arrête pas à l’hypercentre, et bien des quartiers situés hors boulevards évoquent pour les toulousains une côte d’amour importante comme Les Chalets ou La Côte Pavée.

De plus, l’urbanisme en marche vient de retenir un site symbolique de l’aménagement urbain contemporain : celui de la Cartoucherie, qui vise à devenir sur cette fameuse rive gauche un écoquartier de référence, desservi par le tramway et à deux pas du métro des Arènes.
 

Le prix du neuf à Toulouse

Toulouse ne fait pas partie des villes les plus chères de France. Malgré le dynamisme démographique et l’attrait exercé sur les étudiants et sur les actifs, le niveau des prix de vente n’atteint pas des sommets, si l’on veut bien raisonner en moyenne.

Difficile cependant de trouver à Toulouse des logements neufs à des prix inférieurs au seuil psychologique de 3 000 euros par mètre carré, la fourchette 3 200 à 3 500 euros regroupant la plupart de l’offre commerciale récente de la métropole toulousaine.

Encore faut-il préciser qu’il ne s’agit pas là de la crème des programmes immobiliers dont les plus chers ont tangenté les 5 000 euros en contrepartie de prestations et d’emplacements hors du commun dans le centre historique ou en bord de Garonne.
 

L’offre immobilière de la communauté urbaine

Heureusement, il n’est pas obligatoire d’acheter son logement neuf dans l’hypercentre ni même sur le territoire de la commune de Toulouse. La ville phare de la région fédère en effet dans Toulouse METROPOLE près de 40 communes situées à ses portes, avec l’avantage d’une offre immobilière toulousaine au sens large, diversifiée et moins chère que dans la ville centre.

Appartements ou maisons individuelles sont ainsi disponibles un peu partout sur l’agglomération pour qui veut bien prendre le temps d’une recherche active.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !