Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Actual Immo Pinterest d'Actual Immo . fr

Pourquoi investir dans l’ancien devient-il plus intéressant ?

Déc 9 2016
paris immobilier

Malgré les difficultés économiques, l’immobilier reste un des investissements les plus sûrs, car il reste à l’abri des fluctuations boursières.

Selon un rapport publié le 14 octobre 2016 par les notaires de France, l’évolution du marché de l’immobilier est en hausse cette année du fait des taux d’intérêts sur les emprunts particulièrement faibles.

Qu’est-ce que l’investissement locatif ? 

L’investissement locatif consiste à acheter un bien immeuble dans l’objectif de le louer en résidence principale. L’intérêt d’acheter pour louer, réside dans le fait de placer son argent dans une valeur sûre, tout en ayant la possibilité d’obtenir un retour sur investissement grâce aux loyers qui seront perçus. Ce type de placement permet de se constituer une source de revenus supplémentaires et réguliers. C’est probablement devenu l’un des marchés les plus concurrentiels du moment. 

Depuis quelques années, la promotion immobilière destinée à l’investissement locatif a le vent en poupe. Les quartiers résidentiels se développent de façon exponentielle dans toutes les grandes villes de France. Pourtant l’investissement locatif dans l’ancien rattrape de plus en plus le marché du neuf.

Derrière ces deux phénomènes se trouvent des intérêts financiers et fiscaux pour l’investisseur, fixés dans les dispositions législatives. Le dispositif Pinel-Duflot qui concerne l’investissement locatif dans le neuf cohabite avec le dispositif Borloo relatif à l’investissement locatif dans l’ancien.

Pourquoi investir dans l’ancien plutôt que dans le neuf ?

La pérennité est un premier facteur qui détermine la décision des acheteurs. L’achat de neuf en Loi Pinel garantissait un bien immobilier conforme aux dernières normes de sécurité et semblait être plus économique en matière de consommation énergétique. Cependant, les immeubles anciens sont réputés pour être solides et résistent mieux à l’épreuve du temps, car les matériaux de construction étaient souvent de meilleure qualité.

L’ancien offre un certain cachet, de plus en plus recherché, notamment dans la tranche des locataires de 28 à 50 ans. Souvent situés dans les centres-ville, les loyers des immeubles anciens sont plus élevés qu’en périphérie où se développent les résidences neuves. Investir dans l’ancien, c’est vouloir proposer par la suite un logement locatif de standing, surtout lorsque l’on souhaite investir à Paris.

Quels sont les avantages financiers du dispositif Borloo ?

Le prix à l’achat est plus avantageux dans l’ancien bien qu’il nécessite des travaux de rafraîchissement et de mise aux normes à réaliser. Le dispositif Borloo prévoit qu’une subvention peut être attribuée par l’Agence Nationale de l’Habitat (l’ANAH), pour la réalisation de travaux de rénovation (sous réserve de s’engager à louer son logement durant 9 ans minimum).

Le rendement locatif est également très intéressant, car le standing de l’ancien rénové fidélise davantage le locataire que le neuf, encore considéré comme un habitat temporaire. Le dispositif Borloo prévoit une déduction des revenus bruts tirés des locations, de 30 à 70 % selon certaines conditions. Mais attention, pour bénéficier de ces réductions d’impôts spécifiques, le bailleur ne doit pas dépasser certains plafonds, comme celui du dispositif besson par exemple. Par contre, vous pouvez bénéficier de déductions spécifiques lorsque vous investissez en zone de revitalisation rurale (ZRR), dans le cadre du dispositif Robien.

Le rendement à la revente est également plus important du fait de la plus-value générée par les travaux. 

Quelles conditions doit-on remplir pour bénéficier du dispositif Borloo ?

L’investisseur doit satisfaire plusieurs critères :

  • le bail de location doit débuter à compter du 1er octobre 2006.
  • le bail est conclu dans le cadre d’une convention avec l’Agence Nationale de l’Habitat (l’ANAH).
  • le logement doit être loué nu en résidence principale du locataire.
  • le logement doit être loué pendant une période de 6 ans minimum.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !