Rejoignez-nous sur :
actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Le rachat de crédit pour les fonctionnaires : c’est possible !

Publié le
housebuilding 1005491_1280

Les fonctionnaires peuvent se réjouir de bénéficier d’un statut particulièrement protecteur qui leur permet d’avoir accès plus facilement au crédit immobilier.

Le statut de fonctionnaire propice à l’accès au crédit immobilier

En effet, les banques demandent des garanties pour accorder un emprunt immobilier comme un contrat à durée indéterminée, des relevés de compte dépourvus de découvert sur les trois derniers mois, mais aussi un taux d’endettement inférieur à 33% sur les revenus. Le cadre statutaire des fonctionnaires élimine fortement le risque de perte d’emploi et de vivre des périodes de chômage qui déséquilibrent leurs budgets. Dans ces conditions, les banques sont plus propices à accorder un crédit pour les fonctionnaires dès le début de leurs carrière, ce qui représente un avantage non des moindres.

À cela s’ajoute un contexte particulièrement favorable pour engager un crédit immobilier car les taux demeurent faibles depuis plusieurs années. Selon l’observatoire du crédit logement, entre Septembre 2012 et Décembre 2018, les taux d’emprunt sont passés de 3,5% à 1,44% pour un emprunt d’une durée de vingt ans. Cette période propice à la renégociation de son crédit encours peut être l’occasion de passer par un rachat de crédit orchestré par un organisme d’intermédiation bancaire comme CF-crédits.

Toutefois, cette marge réévaluée ne permet pas forcément de récupérer davantage de surface puisque dans le même temps, le prix de l’immobilier à progresser massivement. Cependant, il n’est pas interdit de se projeter vers des investissements immobiliers pour réduire sa pression fiscale (avec le dispositif “Denormandie” par exemple), ou pour compléter ses revenus lors de sa retraite. En outre, plusieurs mécanismes de financement s’offrent aux fonctionnaires comme le rachat de crédit ou le regroupement de crédit.

Le regroupement de crédit permet l’accès à de nouveaux projets

Lors d’un rachat de crédit, l’organisme financier reprend les emprunts existant pour y appliquer un taux nouveau. Ce procédé permet de faire bénéficier à l’emprunteur des conditions plus avantageuses. En ce qui concerne le regroupement de crédit, le processus reste le même, si ce n’est qu’il nécessite un deuxième crédit que l’on regroupe avec le premier. Que ce soit un crédit à la consommation ou un crédit immobilier, ce regroupement réunit les emprunts autour d’un seul et même crédit et d’un taux unique.

De plus, si un regroupement de crédit intègre un emprunt lié à un bien immobilier, au-delà des 75 000 €, alors il peut faire bénéficier d’un taux plus avantageux associé à celui de la pierre avec les autres crédits. Ce cas de figure s’adapte entre autres si le propriétaire cherche à réaliser des travaux d’embellissement ou de rénovation.

À cela, il est possible de se voir attribuer une somme liquide pour effectuer soi-même les chantiers. C’est autant de raisons supplémentaires pour faire des économies. L’investissement immobilier n’est pas oublié, car l’achat d’un deuxième bien devient possible avec le regroupement de crédit. Cette opération s’adapte tout particulièrement si le fonctionnaire se retrouve dans la limite des 33%. En l’espèce, l’emprunt du fonctionnaire peut être rallongé pour incorporer le deuxième bien qui générera de nouveaux revenus avec les loyers.

Pour mieux comprendre le regroupement de crédit, l’emprunteur effectue une simulation pour réaliser une étude de faisabilité. Par la suite, un analyste apporte une réponse pour faire une proposition. Pour rappel ce type d’opération ne demande pas nécessairement de changement de banque. Si l’emprunteur accepte les conditions, il dispose d’un délai de dix jours de rétractation, puis se verra prélever de sa première mensualité.

Pour en savoir plus sur le rachat de crédit

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !